Accueil > Fiches > Matériel > Navigateur GPS > Kapten, le navigateur GPS de Kapsys

Kapten, le navigateur GPS de Kapsys

Kapten est un appareil de la taille d’un briquet intégrant un navigateur GPS, un lecteur MP3 et un tuner FM.

Il se commande entièrement à la voix et répond au moyen d’une synthèse vocale.

Il n’est pas spécifique aux non ou malvoyants mais est aisément utilisable par ceux-ci.

Son coût est très accessible et les mises à jour sont fréquentes.

Version : 1.18.06

Prix TTC : 179,90 € (prix indicatif à la date de notre fiche, sans accessoires)

Date de publication : 24 août 2010

Convertir cette fiche au format MP3


Autre évaluation de ce produit

Version antérieure :

KAPTEN, le navigateur GPS de Kapsys

Présentation

Mis pour la première fois sur le marché en octobre 2008, périodiquement amélioré grâce à de nouvelles versions du logiciel téléchargeables, le Kapten est un appareil de navigation GPS autonome conçu pour piétons, deux-roues et véhicules motorisés.

Il ne possède aucun écran, les messages d’information délivrés par Kapten étant transmis au moyen d’une fonction « text-to-speech » utilisant la synthèse vocale Virginie de NUANCE.

En outre, il ne possède pas de clavier de saisie, les directives étant dictées vocalement dans un micro par l’utilisateur. Le Kapten exécute donc les commandes grâce au procédé de reconnaissance vocale de Nuance.

En plus de la fonction de navigation GPS, Kapten comprend un lecteur MP3, une fonction dictaphone, un tuner FM et un « kit mains libres » pour certains modèles de téléphones mobiles.

Dans ce document, nous nous intéressons essentiellement à la fonction GPS en mode piéton. Nous présumons que l’utilisateur est non ou très malvoyant.

De plus, notre évaluation prend en compte, à titre de comparaison, les fonctionalités présentes sur les modèles d’appareils GPS existant actuellement sur le marché des aides techniques pour personnes déficientes visuelles.

Pour utiliser Kapten dans des conditions optimales, il est indispensable d’installer le logiciel KapManager sur un ordinateur, non seulement pour effectuer les mises à jour de son Kapten, mais aussi pour charger périodiquement sur l’appareil un fichier dit d’ »éphémérides GPS » dont le rôle est de fournir au Kapten la position relative des satellites dans le ciel, ce qui accélère l’acquisition du signal GPS. Cette opération devrait être réalisée au moins une fois par semaine.

Conseils et mises en garde

Nous attirons tout particulièrement l’attention du lecteur sur les points suivants :

1. Veuillez noter que Kapten, à l’origine, n’est pas un appareil dédié spécifiquement aux personnes non ou malvoyantes. C’est un produit « grand public » qui, à mesure des mises à jour successives suggérées par les utilisateurs, est devenu plus commode à utiliser par une personne déficiente visuelle.
2. Kapten est un appareil réservé aux personnes habituées à manipuler des outils technologiques. La possession d’un ordinateur est obligatoire pour l’installation ou la réinstallation des programmes, des cartes géographiques, et la synchronisation des éphémérides GPS.
3. Il est essentiel qu’un utilisateur de Kapten ait à la base une bonne orientation et une autonomie de déplacement avec canne blanche ou chien-guide, un GPS n’étant pas destiné à compenser des lacunes en ce domaine et pouvant même représenter un danger supplémentaire dans certains cas, en raison des messages vocaux diffusés à tout instant en cours de déplacement.
4. Le système GPS (Global Positioning System), d’origine américaine, est sujet à des variations qui peuvent altérer son fonctionnement, particulièrement en milieu urbain où le signal est troublé par les immeubles en béton, les parois vitrées, les obstacles en hauteur, etc. L’imprécision dans les distances est donc nécessairement plus importante en mode piéton qu’en mode véhicule (de l’ordre de 5 à 30 mètres).

Conditions de nos tests

Pour effectuer nos analyses, nous avons utilisé plusieurs appareils Kapten identiques, acquis au cours de la même période.

La version du logiciel était bien entendu similaire sur tous les appareils. Plusieurs testeurs les ont évalués à la fois simultanément et alternativement, à pied et dans les transports, dans diverses situations, en divers endroits, tant avec les écouteurs livrés avec le produit qu’avec des haut-parleurs externes conseillés par le fabricant.

Les testeurs ont pu comparer Kapten à d’autres systèmes GPS adaptés qu’ils connaissaient et utilisaient à titre personnel.

Fonctionnement en mode de navigation GPS

Pour acquérir et conserver le signal GPS, il est vivement recommandé de respecter les points suivants :

- S’assurer que la batterie est complètement chargée ;
- S’assurer que le fichier des éphémérides GPS (voir plus haut) n’est pas trop ancien ;
- Déverrouiller si nécessaire le Kapten (en faisant coulisser vers la gauche le curseur situé sur la tranche supérieure ;
- Se placer à l’extérieur dans un endroit dégagé et rester quelques instants immobile ;
- Ne jamais tenir le Kapten à la main – sauf naturellement au moment d’effectuer une commande par appui d’une touche. L’utilisation d’un tour de cou pour suspendre l’appareil est une solution viable.

Une fois le signal reçu, Kapten en informe l’utilisateur par l’émission du message « Réception GPS correcte ». L’instruction « Où suis-je » prononcée alors dans le microphone permet d’obtenir sa position, sous la forme : « Vous êtes à Paris, 10 avenue du général Leclerc ».

Pour demander à Kapten de calculer un itinéraire, on peut presser la touche GPS ou prononcer l’instruction « GPS » au micro. Cette opération peut être réalisée dès le démarrage du Kapten ou encore dès que la réception satellitaire est obtenue. Les étapes suivantes s’enchaînent alors, l’utilisateur pouvant répondre aux sollicitations vocales du Kapten soit en prononçant sa réponse au micro, soit en utilisant les touches de commandes de l’appareil lorsque celui-ci propose une liste de choix :

- « Mode de navigation » (piéton, vélo, moto, voiture) (si un mode de déplacement a été déclaré par défaut via le logiciel KapManager, cette étape sera ignorée) ;
- « Où souhaitez-vous aller ? » (nouvelle adresse, dernier trajet, contact, K-tag, etc…).
 

Si l’option choisie est « Nouvelle adresse, Kapten demande de dicter le nom de ville, puis le nom de rue, puis le numéro.

Chaque instruction doit être confirmée par Oui. À la fin de la procédure, après quelques secondes, Kapten commence à donner vocalement les directives de guidage, sous la forme : « À cent cinquante mètres tournez à gauche rue Victor Hugo ».

Outre ce type de messages vocaux annoncés automatiquement à mesure de la navigation, on peut interroger Kapten à tout moment en prononçant l’un des mots-clés disponibles – notamment : « Où suis-je ? », « Prochaine instruction », « Distance restante », « Quand est-ce qu’on arrive ? »

Si l’on n’emprunte pas le parcours indiqué par Kapten, on entend un signal sonore caractéristique, puis le système effectue un recalcul automatique de l’itinéraire.

De plus, il est possible de changer le mode de navigation en prononçant le mot-clé approprié, par exemple « Passage au mode voiture ». Ceci est utile notamment si l’on emprunte un véhicule alors que l’on se trouvait en mode piéton.

Parmi les fonctions offertes par Kapten et le site www.kapsys.com, citons, notamment :

- la possibilité de sauvegarder ses K-tags (points d’intérêt personnels) sur le site ainsi que de les partager avec les autres utilisateurs du Kapten,

- l’achat d’audioguides, de cartes géographiques supplémentaires et d’accessoires (batterie supplémentaire, haut-parleur externe, câbles et adaptateurs…) sur la boutique en ligne « Easystore »,

- l’utilisation d’un espace personnel appelé « freezer » permettant de stocker des cartes géographiques et/ou des audioguides achetés chez Kapsys afin de libérer de la mémoire dans son Katpen, avec possibilité de les recharger dans celui-ci en cas de besoin…

Notons en outre que les récentes mises à jour du Kapten ont enrichi le système de multiples fonctionnalités nouvelles, en particulier :

- l’extinction automatique de l’appareil après dix minutes de non utilisation afin d’économiser la batterie ;

- en mode GPS, l’annonce de la réception GPS dès l’acquisition du signal, l’intégration de parcours générés par des applications externes – ces parcours pouvant ensuite être exécutés sur le Kapten -, l’enregistrement de parcours sur le Kapten à mesure d’un déplacement, la simulation d’itinéraires hors signal GPS – en fournissant un point de départ et un point d’arrivée, le carnet de route permettant de suivre pas à pas un itinéraire en cours, la suppression de K-tags sur l’appareil…

- De nombreuses améliorations concernent en outre le lecteur MP3 et la fonction radio FM.
 

Description

Le Kapten se présente sous la forme d’une sorte de briquet ultra-léger (50 g). Il comporte les éléments suivants :

- sur la face supérieure, un curseur à deux positions pour verrouiller et déverrouiller le clavier ; à sa droite, la prise micro-USB pour connecter l’appareil à un ordinateur et utilisée pour le chargement de sa batterie ;

- sur la face avant, une touche ronde nommée « K », située au centre d’un cercle, permettant notamment de valider une commande et d’enregistrer des « K-tags », c’est-à-dire des points d’intérêt personnels ;

- autour de la touche K, les quatre flèches de direction (non perceptibles sous le doigt), à l’extérieur du cercle, qui ont les fonctions suivantes : Haut = Lecture-Pause, Bas = Stop, Gauche = Précédent, Droite = Suivant ;

- au bas de la face avant, une rangée horizontale de trois boutons ronds, qui servent à lancer une application ; ce sont, de gauche à droite : MP3, GPS, FM ;

- sous la touche GPS, une touche Call qui permet de transformer le Kapten en kit mains libres pour téléphone mobile ;

- sur la face droite, une longue touche verticale pour le réglage du volume (PLUS en haut, MOINS en bas) ;

- sur la face gauche, vers le bas, la prise écouteur.

À noter la présence, sur la tranche supérieure, de quatre symboles lumineux fournissant des indications visuelles, notamment sur le mode de navigation GPS en cours (piéton, vélo, moto, voiture) et l’état de charge de la batterie. La qualité de réception du signal GPS, quant à elle, est signalée par l’éclairage de la touche « K ».

Kapten est livré avec des écouteurs munis d’un petit micro sur fil pour dicter les commandes.

Nous déconseillons à une personne non ou malvoyante, qui a besoin de toute son audition pour s’orienter et surveiller le trafic automobile, d’insérer les deux écouteurs dans ses oreilles.

Nous recommandons l’utilisation d’un haut-parleur externe à connecter au Kapten ( accessoire disponible notamment sur le site web de Kapsys : http://www.kapsys.com/ ).

Kapten peut calculer un itinéraire pour piétons en y associant les transports en commun (pour l’instant, réseaux de métros et tramways de certaines grandes villes de France).

En prononçant l’expression « mots-clés » au micro, l’utilisateur obtient la liste complète des instructions vocales à sa disposition ; cette liste tient compte de l’application courante.

Par exemple, en mode FM : « Nouvelle fréquence » demande de dicter vocalement la fréquence FM de la station désirée ; en mode MP3 : « Titre suivant » lit la piste suivante…

En mode GPS, les instructions suivantes sont, entre autres, disponibles : « Où suis-je ? », « Heure d’arrivée ? », « Distante restante », « Niveau du signal GPS » ou « Réception GPS ». Enfin, dans n’importe quel mode, on peut utiliser : « Niveau de batterie », « Plus fort », « Moins fort », « Numéro de version », etc… L’instruction « J’ai besoin d’aide » lance un petit didacticiel interactif qui explique le maniement du Kapten.
 


Afficher la fiche technique


Remarques

- Le logiciel KapManager présent sur le Kapten est utilisé pour télécharger automatiquement le fichier des éphémérides GPS dès son lancement et pour effectuer les mises à jour du produit. Il sert également à la gestion des contenus du Kapten (ktags, contacts, cartes, audioguides, etc…).

- Depuis la mise sur le marché par Kapsys d’un nouveau produit avec écran tactile (le Kapten NG), le Kapten vocal continue d’être développé spécifiquement en fonction des utilisateurs non ou malvoyants.

- Une version pour iPhone du système Kapten est proposée sur le site de Kapsys.
 

Points forts

Au plan général :

  • Prix correct pour un appareil bien adapté, combinant les fonctions de navigateur GPS, lecteur MP3 et récepteur FM.
  • Poids et dimensions très réduits.
  • Système de reconnaissance vocale de très bonne qualité.
  • Synthèse vocale Nuance/Virginie très intelligible.
  • Message d’aide et liste des mots-clés disponibles en toutes circonstances.
  • Didacticiel que l’on peut lancer à tout instant par le mot clé « Besoin d’aide ».
  • Mise en veille automatique après 10 minutes.
  • Verrouillage du clavier.
  • Compatibilité Macintosh.

En mode GPS :

  • Message d’information dès la réception du signal.
  • Nombreuses informations disponibles vocalement en cours de navigation (heure actuelle, niveau de batterie, distance restante, temps restant, qualité de réception, orientation cardinale, instruction suivante…).
  • Grande rapidité pour la construction d’un itinéraire.
  • Recalcul automatique d’un itinéraire, quel que soit le mode de déplacement.
  • Possibilité d’indiquer « Centre-ville » à la place d’une adresse.
  • Hors navigation, construction d’un parcours avec indication d’un point de départ et d’un point d’arrivée, puis possibilité de « jouer » ce parcours pas à pas.
  • Pour certaines agglomérations, directives fournies sur les réseaux de transport (métros et trams) avec possibilité de simuler un itinéraire.
  • Liste d’adresses utiles fournie réparties en diverses catégories (hôtels et restaurants, services publics, loisirs et culture, tourisme, santé, etc…).
  • Enregistrement automatique des « traces » au format .GPX.
  • Importation de parcours au format KML.
  • Audioguides disponibles sur la boutique en ligne pour plusieurs grandes villes.
  • Les points d’intérêt et favoris (k-tags) peuvent être partagés via le site communautaire de Kapsys.

Dans les autres modes :

  • Fonctions de lecteur MP3 et de récepteur FM performantes, , utilisables même en cours de navigation GPS.
  • Diminution automatique du volume en mode radio ou lecteur MP3 dès que l’on dicte vocalement une instruction à l’appareil.
  • Identification des stations de radio écoutées.
  • Possibilité d’indiquer un nom de fréquence radio souhaité.
  • Fonction dictaphone.

Points faibles

  • Instabilité dans la réception du signal GPS (améliorable notamment en s’éloignant des façades d’immeubles et en évitant de tenir l’appareil à la main)
  • Attente de la première réception GPS souvent longue au départ (plusieurs minutes) (s’assurer que le chargement des éphémérides GPS a été effectué très récemment)
  • Durée de batterie insuffisante en mode GPS (environ trois heures) (le fabricant recommande l’utilisation d’une batterie supplémentaire fournissant 12 h d’autonomie, proposée à la vente sur son site web)
  • Information sur le niveau de batterie sujet à caution (au démarrage, après environ 2 minutes de fonctionnement, le niveau de charge annoncé peut s’avérer sensiblement différent)
  • L’appareil n’est pas utilisable tant qu’il est connecté à un ordinateur
  • Mise en marche systématique du KAPTEN dès qu’il est déconnecté de la prise secteur ou du PC ; si l’utilisateur ne pense pas à éteindre l’appareil, la batterie va se décharger à son insu
  • Documentation très insuffisante et sous un format très peu exploitable par un utilisateur non ou malvoyant ; par exemple : « Repérez le bouton de verrouillage situé sur le dessus du produit, puis faites-le coulisser dans la position appropriée, c’est-à-dire en position couleur verte visible »
  • Besoins de réinitialisations trop fréquents et difficultés à contrôler le déroulement des opérations
  • Pas toujours d’équivalent pour les informations visuelles transmises via les diodes électroluminescentes
  • Détection par Windows de l’appareil connecté à l’ordinateur très aléatoire (Kapsys indique qu’il est nécessaire de mettre en route le KAPTEN avant de le connecter – cette information devrait figurer dans le manuel d’utilisation)
  • Utilisation d’écouteurs pouvant gêner l’audition chez une personne déficiente visuelle lors de ses déplacements
  • Le mode de navigation indiqué par l’utilisateur lors de la création d’un itinéraire (piéton, vélo, moto…) n’est pas toujours respecté
  • Annonce de la direction cardinale prévue mais ne fonctionne que si la boussole a été correctement calibrée (or l’opération de calibrage semble difficile à réaliser sur certains modèles)
  • Nécessité d’être connecté à un ordinateur avec recours obligatoire à un programme spécifique (kapmanager) pour effectuer un certain nombre d’opérations, telle la suppression d’un K-tag
  • L’émission d’un signal sonore dès l’établissement de la première réception GPS serait très utile
  • Nécessité de télécharger périodiquement les éphémérides GPS ; aucune information à ce sujet dans le manuel d’utilisation (sauf dans le guide en ligne « L’essentiel de votre Kapten en 3 minutes ») ; en outre, un message clair et accessible aux aides techniques braille ou vocales devrait prévenir du début et de la fin du téléchargement)
  • Dans une liste d’items à choisir proposée par KAPTEN (par exemple les modes de déplacement), période insuffisante entre deux items pour s’assurer que l’option sélectionnée est correcte
  • La fonction Retour en arrière dans une arborescence de commandes est opérationnelle en utilisant la touche Précédent du clavier ; une instruction vocale permettant l’équivalent serait appréciable
  • Un retour « pas à pas » ainsi qu’une fonction Stop dans un historique de commandes seraient à prévoir
  • Une instruction vocale pour éteindre KAPTEN serait souhaitable
  • Une description des carrefours est à envisager
  • Lors d’un parcours, les points d’intérêt ne sont pas signalés par leur nom (restaurant X, hôtel Y), mais par une indication sonore
  • Les catégories de points d’intérêt sont incomplètes (le fabricant indique que ce choix est intentionnel pour ne pas surcharger l’interface vocale avec une multitude de catégories de points d’intérêt)
  • Pas de mode navigation « hors ligne »
  • Pas de consultation d’un itinéraire hors ligne
  • Sauf pour les transports en commun, création impossible d’un itinéraire hors navigation, avec dictée du point de départ et du point d’arrivée
  • Impossibilité de télécharger les cartes géographiques Télé Atlas « standard »
  • Liste des villes couvertes inexistante dans le manuel d’utilisation (bien qu’une telle liste figure sur le site web de Kapsys)
  • Impossibilité de savoir où s’arrêtent les limites des grandes villes couvertes
  • Logiciel KapManager difficile à utiliser avec une aide technique braille ou vocale (signalons toutefois la mise à disposition gracieuse d’un script JAWS par M. LÉON, téléchargeable sur http://sonobraille.free.fr, facilitant grandement l’utilisation de ce produit)
  • Le site web du fabricant www.kapsys.com ne prend pas en compte les directives d’accessibilité du W3C (WCAG 2)

    1/ Une amélioration sur ce point est annoncée par le fabricant dans la prochaine version de son logiciel.
    2/ Une amélioration sur ce point est annoncée par le fabricant dans quelques semaines.
    3/ Une amélioration sur ce point est annoncée par le fabricant dans la prochaine version de son logiciel.
    4/ Une amélioration sur ce point est annoncée par le fabricant dans quelques semaines.
     

Nos conclusions

Kapten est un système GPS dont les fonctionnalités actuelles sont performantes pour un coût très inférieur aux modèles concurrents sur le marché des aides techniques adaptées.

En dépit des limitations inhérentes au système GPS lui-même en zone urbaine et parfois d’une certaine instabilité dans la réception du signal, le suivi d’un itinéraire jusqu’à son terme fonctionne globalement de manière satisfaisante.

Mais l’obligation de se connecter régulièrement à un ordinateur pour la mise à jour du fichier d’éphémérides GPS est une contrainte lourde.

Nous avons néanmoins particulièrement apprécié :
- les dimensions et le poids très réduits de l’appareil ;
- la qualité de la reconnaissance vocale multi-locuteurs ;
- l’annonce de l’acquisition du signal GPS ;
- la rapidité dans la construction d’un itinéraire et le recalcul automatique des trajets en cas d’erreur de parcours ;
- la création de points d’intérêt personnels (« K-tags ») ;
- la construction d’itinéraires prenant en compte les transports en commun, avec détails sur les lignes à emprunter et le nombre d’arrêts ;
- l’enregistrement en mémoire d’un itinéraire effectué en cours de navigation ;
- en mode radio FM, la possibilité de choisir une station en indiquant vocalement son nom ou son numéro de fréquence ;
- dans le lecteur MP3, le choix d’un album, d’un artiste ou d’un titre en dictant vocalement son nom ;
- la fonction dictaphone.

Les mises à jour fréquentes du Kapten depuis sa mise sur le marché nous laissent espérer la prise en compte de certaines de nos remarques par le fabricant et l’apport de perfectionnements qui nous rendront le produit encore plus attachant.
 

Outils et services


Voici quelques outils qui vous permettront de retrouver le CERTAM ailleurs que sur son site web. N'hésitez pas à vous y abonner et à interagir avec nous !

Ces outils sont également accessibles via vos téléphones mobiles pour profiter de nos services où que vous soyez !

D'autres contenus, souvent complémentaires, pourront vous y être proposés.

licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France. CERTAM by CERTAM - AVH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France.
Basé(e) sur une œuvre à www.certam-avh.com.