Lyris

Lyris est une machine à lire qui se présente dans une valise contenant une unité centrale, un scanner et une application OCR.

Un texte imprimé est d’abord numérisé, puis lu automatiquement par une synthèse vocale.

Par rapport aux appareils concurrents, Lyris est relativement transportable mais ses fonctionnalités restent limitées.

Version : 2.29

Prix TTC : 3490 € TTC

Date de publication : 9 mars 2010

Convertir cette fiche au format MP3

La machine à lire LYRIS

Présentation

LYRIS est une machine à lire permettant à une personne déficiente visuelle de numériser des documents imprimés pour en faire la lecture au moyen d’une synthèse vocale.

L’utilisation de la machine à lire LYRIS est extrêmement simple : après mise sous tension et l’annonce d’un message d’accueil et de la date du jour, un appui sur une touche du clavier externe lance automatiquement la numérisation du document placé sur la vitre du scanner, la reconnaissance des caractères imprimés ou dactylographiés composant le texte, puis la lecture complète de la page par la synthèse vocale.

Les autres touches du clavier peuvent être utilisées pour contrôler la lecture, se déplacer dans le document, modifier des réglages tels que la vitesse de lecture, le volume, la voix de synthèse, retrouver un document préalablement enregistré…

Une fois numérisés, les documents peuvent être archivés dans la mémoire interne de l’appareil pour être consultés ultérieurement.

En cours de lecture, il est possible de consulter un dictionnaire à partir du mot où est positionné le focus et d’en lire la définition.

La machine permet également de lire des CD audio ou MP3 et de naviguer d’une piste à l’autre.
 

Description

L’appareil se présente sous la forme d’une valise et inclus les éléments suivants :

- un scanner à plat, dont la vitre est protégée par un couvercle ;

- situés à l’intérieur du couvercle de la valise, en position verticale, deux haut-parleurs placés à gauche et à droite et séparés au centre par une trappe s’ouvrant à l’aide d’un bouton pression, derrière laquelle peuvent être rangés le câble d’alimentation et le clavier de commande. Un bouton de réglage du volume des haut-parleurs est également accessible à l’intérieur de cette trappe ;

- dans une ouverture située sur le côté gauche de la valise, le bouton de mise en marche de LYRIS, deux ports USB, une prise pour casque, un petit microphone externe branché sur sa prise et, placé juste au-dessus de cet ensemble, un lecteur de DVD ;

- un clavier USB externe comportant 11 touches permettant de commander la machine.
 


Afficher la fiche technique


Remarques

Des outils complémentaires mis au point par Texte et Relief peuvent être ajoutés à LYRIS : SonoStick et SonoMédocs (se renseigner auprès du distributeur).

L’aide clavier en tant que telle n’est pas prévue ; néanmoins, un récapitulatif des fonctions de chaque touche peut être obtenu à chaque démarrage de LYRIS en appuyant sur la touche Lecture.

Le fabricant indique que le manuel d’utilisation en braille est disponible sur demande.
 

Points forts

  • Conception matérielle intéressante (valise avec poignée de transport).
  • Utilisation relativement aisée.
  • Touches du clavier de commande en nombre limité et plutôt faciles à discriminer.
  • Distinction entre un « Mode simple », destiné aux utilisateurs souhaitant aller à l’essentiel, et un « Mode expert » concernant les utilisateurs plus avertis.
  • 5 Synthèses vocales incluses (Bruno, Julie, Claire, Margaux et Alice) réputées pour leur qualité.
  • Possibilité de nommer les documents archivés par message vocal enregistré au micro.
  • Dictionnaire Hachette des noms communs et noms propres, avec navigation hypertexte.
  • Lecture de CD audio.
  • Lecture de documents stockés sur clé USB.
  • Liste de numéros de téléphones utiles fournie, extensible et modifiable sur demande auprès du distributeur.
  • Arrêt automatique de la machine après 45 minutes de non utilisation.

Points faibles

  • Mode Description de touches inexistant.
  • Temps d’initialisation de la machine plutôt lent (1 minute et 20 secondes).
  • Pas d’indications sonores ou vocales pendant la reconnaissance d’un document.
  • Impossibilité d’arrêter une numérisation lancée par erreur.
  • Logiciel d’OCR un peu ancien.
  • L’information sur l’orientation de la page mériterait d’être plus précise.
  • Les déplacements par caractère, par ligne, par phrase et par colonne, ainsi que l’alphabet international seraient à prévoir.
  • L’épellation d’un mot n’est pas disponible par appui d’une touche, elle est automatique dès lors que le focus est positionné pendant un certain délai (programmable) sur un mot donné.
  • La prononciation des ponctuations n’est pas paramétrable.
  • Dans les adresses de sites Internet, notamment, certains caractères sont ignorés (points, barres obliques…), ce qui rend ces chaînes de caractères inexploitables.
  • Un déplacement par page est possible mais doit être sélectionné dans le menu de réglages ; une commande rapide serait nécessaire.
  • Impossible d’accéder à une page donnée en entrant son numéro.
  • Pas de commande rapide pour connaître le numéro de page et le nom du document en cours de lecture.
  • L’ajout d’une page à un document s’effectue obligatoirement à la fin.
  • L’interversion de deux pages serait pratique.
  • La répétition du dernier message ou de l’élément venant d’être lu serait indispensable.
  • Pas de mémorisation de la position de lecture ni de possibilité d’insertion de signets.
  • Mode Recherche de mots inexistant.
  • Le lecteur de cartes mémoire SD existe sur l’appareil mais est rendu inaccessible de par la configuration du boîtier.
  • L’emplacement du potentiomètre de réglage du volume n’est pas idéal. De plus, il n’agit pas sur le réglage du volume du casque qui est très élevé.
  • La possibilité de connexion d’un écran serait utile (travail avec une personne voyante).
  • Le changement de voix fait perdre le réglage de vitesse en cours, bien que la valeur sélectionnée soit correctement mémorisée ; il est nécessaire de modifier à nouveau le réglage de la vitesse pour qu’il soit pris en compte (par exemple, s’il était réglé à +6, sélectionner +5 et revenir sur +6).
  • L’option Calibrage provoque un message d’erreur : « Calibrage impossible, erreur interne des paramètres ».
  • L’option « Réglages d’usine » est inopérante, sauf pour le paramètre « Mode expert » qui est automatiquement désactivé, le « Mode simple » redevenant le paramètre par défaut.
  • Format DAISY non prévu.
  • Fonction Avance et recul rapide non prévue dans la lecture de fichiers MP3.
  • Gestion de dossiers non prévue sur les CD.
  • La version du dictionnaire Hachette (2002 est très ancienne.
  • Manuel d’utilisation non remis à jour.
  • Le manuel d’utilisation devrait être fourni sous forme électronique, aux formats DOC, TXT et HTML et devrait être consultable sur Lyris.

Nos conclusions

LYRIS est une machine à lire satisfaisante pour une utilisation simple et pratique pouvant convenir à un utilisateur sans exigences particulières.

En mode expert, le dictionnaire est un outil particulièrement utile et commode.

La navigation hypertexte et le déplacement d’un mot à l’autre à l’intérieur du dictionnaire sont très appréciables.

Pour une utilisation plus avancée, LYRIS comporte un certain nombre de lacunes, parmi lesquelles :

- l’absence d’un mode description de touches,
- l’impossibilité d’annuler une numérisation si l’on a effleuré la touche « Scan » involontairement,
- l’absence d’informations pendant une reconnaissance de caractères (par exemple : « 25 % effectué, 50 % effectué… »),
- des commandes de navigation dans un texte en nombre trop limité,
- la perte de la position courante de lecture d’une session à l’autre, obligeant à rouvrir le document précédemment traité et d’y naviguer pour retrouver l’emplacement où l’on s’était interrompu,
- l’impossibilité d’insérer des repères ou signets,
- une gestion des pages et documents insuffisante,
- la non reconnaissance d’une structure multi-niveaux dans les ouvrages au format DAISY…

Par rapport aux modèles de machines à lire actuellement disponibles sur le marché, Lyris présente l’avantage d’être relativement transportable, mais ses fonctionnalités restent limitées.
 

Outils et services


Voici quelques outils qui vous permettront de retrouver le CERTAM ailleurs que sur son site web. N'hésitez pas à vous y abonner et à interagir avec nous !

Ces outils sont également accessibles via vos téléphones mobiles pour profiter de nos services où que vous soyez !

D'autres contenus, souvent complémentaires, pourront vous y être proposés.

licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France. CERTAM by CERTAM - AVH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France.
Basé(e) sur une œuvre à www.certam-avh.com.