VoiceOver

« VoiceOver » est le lecteur d'écran d'Apple permettant à une personne non ou malvoyante d’utiliser un ordinateur fonctionnant sous Mac OS X. Grâce à une synthèse vocale intégrée, il permet de lire vocalement le texte affiché à l'écran.
Outre les synthèses vocales, VoiceOver prend aussi en charge les afficheurs braille connectés à l'ordinateur.
VoiceOver permet d’accéder de façon autonome à la gestion de données, d’utiliser un traitement de texte, la messagerie, internet, le multimédia ainsi que de nombreuses applications dans divers domaines d'activité.

Version : 6.0

Prix TTC : Intégré à Mac OS X

Date de publication : 14 septembre 2012

Convertir cette fiche au format MP3


Autre évaluation de ce produit

Version antérieure :

VoiceOver, Le Lecteur d'écran vocal d'Apple

Présentation

« VoiceOver » est un lecteur d’écran vocal développé par Apple, destiné aux personnes non ou malvoyantes et proposé avec les ordinateurs de la marque ainsi que les appareils mobiles iPhone, iPod ou iPad.

Cette fiche décrit la version VoiceOver présente sur les ordinateurs Apple modèles de bureau « iMac, Mac Pro et Mac Mini » et portables « MacBook, MacBook Pro, MacBook Air » appelés plus communément « Mac ».

Les ordinateurs Apple fonctionnent dans l’environnement OSX qui, comme Windows ou Linux pour les PC, correspond à un ensemble de programmes (appelés système d’exploitation ou operating system en anglais), permettant aux différents composants d’un ordinateur comme le micro processeur, la mémoire, le disque dur, la carte vidéo, l’écran, la carte son etc., d’être utilisés par des logiciels tels que des clients de messagerie, des navigateurs internet, des traitements de texte...

Parmi les outils faisant partie intégrante du système d’exploitation OSX, VoiceOver correspond au lecteur d’écran vocalisé.
Parallèlement à VoiceOver, les ordinateurs Apple offrent, via l’option « Accès universel » des fonctions d’accessibilités adaptées à divers types de handicap : fonctions d’agrandissement pour les usagers malvoyants, aides pour les personnes malentendantes, ou adaptation destinée aux personnes souffrants de problème moteur. Toutes ces fonctionnalités peuvent être utilisées ensemble ou séparément.

VoiceOver 6, intégré à la dernière version 10.8 de OSX (aussi appelée Mountain Lion), offre désormais une réelle alternative aux solutions existantes sur les autres systèmes, séduisant ainsi de plus en plus de personnes déficientes visuelles à travers le monde qu’elles soient utilisatrices ou novices dans l’usage d’un outil informatique.

En configuration standard, grâce à la présence de synthèses vocales francophones et la possibilité de lancer VoiceOver par un raccourci clavier, un ordinateur Apple est immédiatement accessible dès sa sortie de l’emballage.

VoiceOver étant intégré à OSX, les mises à jour du lecteur d’écran s’installent automatiquement avec le processus de mise à jour du système d’exploitation à l’instar des autres outils et applications Apple présents dans l’ordinateur.

Autre facilité d’usage, les commandes VoiceOver fonctionnent de la même manière dans chaque application : une fois maîtrisées, ces commandes s’appliquent à tous les logiciels, à condition que le développement de ceux-ci respecte les recommandations d’accessibilité préconisées par Apple.

Fonctionnement de VoiceOver

Une fois activé, VoiceOver demeure présent dans la mémoire de l’ordinateur et permet le contrôle des données envoyées par l’utilisateur via le clavier en restituant les informations que l’ordinateur affiche à l’écran.

Cette restitution s’effectue soit au moyen d’un synthétiseur vocal (il peut s’agir des synthèses vocales incluses dans VoiceOver), ou d’autres synthèses vocales provenant de fournisseurs tiers telles que les voix « InfoVox iVox » d’Acapela disponibles chez AssistiveWare et/ou d’un afficheur braille (appareil connecté à l’ordinateur qui affiche, à l’aide de cellules braille piézoélectriques, les caractères qui apparaissent à l’écran); il en existe de nombreux modèles, voir nos fiches CERTAM sur ce sujet.

Pour la restitution sonore, le logiciel de synthèse vocale utilise la carte son de l’ordinateur et les haut-parleurs internes ou externes de l’appareil.

Remarque : L’utilisation d’un clavier d’ordinateur ne pose en général aucun problème à une personne déficiente visuelle, laquelle se trouve dans la même situation qu’une secrétaire ayant les yeux posés sur un document papier et saisissant simultanément du texte au clavier sans jamais le regarder.

Ainsi, pour entrer ses données et exécuter des commandes, l’utilisateur a habituellement recours au clavier de saisie « standard » (AZERTY, en France, QWERTY dans d’autres pays), à l’exclusion de la souris. La plupart des opérations qu’une personne valide effectue au moyen de la souris peuvent être simulées par des commandes au clavier, y compris les clics gauche et droit.

Le pavé numérique situé à droite d’un clavier dit « étendu » peut être utilisé par VoiceOver pour effectuer de nombreuses commandes de lecture et de navigation. Ces commandes sont également prévues sur le clavier d’un ordinateur portable de type MacBook.

À mesure de sa frappe, l’utilisateur non ou malvoyant a la possibilité d’entendre en écho, par l’intermédiaire de sa synthèse vocale, chaque caractère, chaque mot, chaque ligne, chaque phrase entrée au clavier et de faire relire à tout instant ces éléments à l’aide de commandes appropriées.

En outre, il peut, dès qu’il le souhaite, prendre connaissance de ce qui est affiché à l’écran (textes, icônes, boutons, barres de menu, d’outils, d’état, etc.) en se servant des commandes adéquates de VoiceOver.

Enfin, il reste en permanence informé des « événements » générés par l’application courante, tel que l’affichage d’un menu ou d’une boîte de dialogue, le chargement d’une page web, les pourcentages qui défilent sur une barre de progression, l’apparition de messages d’erreurs, etc.

Toutes ces informations sont transmises de façons simultanées à la fois par le synthétiseur et, si l’équipement est présent, par le terminal braille connecté à l’ordinateur.

Principales fonctions de VoiceOver
  • Didacticiel d’apprentissage de VoiceOver activable dès le démarrage de l’ordinateur.
  • Descripteur des touches du clavier.
  • Contrôle visuel à l’écran des éléments présent dans le curseur VoiceOver ou affichés sur l’écran braille.
  • Accessibilité des applications couramment utilisées déjà préinstallées sur un Mac telles que Safari (navigateur internet), Mail, TextEdit, Aperçu (lecteur de documents PDF), Contact, Calendrier, iTunes (lecteur multimédia)…
  • Aide de VoiceOver, qui propose de nombreuses commandes pour la navigation, le traitement du texte, la recherche, la consultation du manuel d’utilisation, etc.
  • Commandes directs pour choisir la voix, le débit, le volume, et les différents réglages de verbosité.
  • Création de raccourcis clavier pour ouvrir une application, un dossier.
  • Points de navigation programmables pour accéder rapidement à une information affichée à l’écran.
  • Enregistrement de points de repère sur une page web.
  • Personnalisation du comportement de VoiceOver propre à une application.
  • Utilisation du trackpad avec des gestes spécifiques.
  • Sauvegarde et restauration des paramètres de configuration.
  • Portabilité sur clé USB d’une configuration VoiceOver sur un autre Mac.
  • Support du braille dans plusieurs langues dont l’abrégé français.
  • Prise en charge de la quasi totalité des modèles d’afficheurs braille disponible sur le marché en USB ou bluetooth.
  • Possibilité de connecter plusieurs écrans braille fonctionnant simultanément, utile en particulier pour les classes scolaires.

Afficher la fiche technique


Remarques

Une des particularités de VoiceOver est la représentation du curseur de saisie placé entre deux caractères tel qu’il est affiché à l’écran, ainsi que sur l’afficheur braille par les points 7 et 8 clignotant à cheval sur deux cellules braille. Sa représentation en braille n’est par conséquent pas modifiable. Toutefois il est possible de désactiver cette représentation sur l’afficheur braille pour offrir un meilleur confort de lecture.

Les sites web suivants : CeciMac, Cecitek, et EdenCast proposent des articles ou des podcasts de prise en main de VoiceOver au format texte ou audio.

VoiceOver offre deux synthèses vocales par défaut, une en français et l’autre en anglais, auxquelles peuvent être ajoutés par téléchargement gratuit une cinquantaine de voix dans environ 25 langues.
 

Points forts

En général

  • Le didacticiel d’apprentissage de VoiceOver activable dès le démarrage de l’ordinateur facilite la prise en main.
  • Descripteur de touches.
  • Aide contextuelle donnant des informations sur l’utilisation de l’objet présent dans le curseur VoiceOver.
  • Présentation simple et claire de l’interface de l’utilitaire VoiceOver permettant de maîtriser rapidement les divers réglages.
  • Utilisation du trackpad avec des gestes adaptés.
  • Palette d’effets sonores permettant d’identifier le type d’élément parcouru par le curseur VoiceOver, et les événements tels que l’ouverture d’une fenêtre, le chargement d’une page web, Etc.
  • Synthèses vocales Nuance rapides et réactives.
  • Fonction de lecture automatique, avec possibilité de faire varier la vitesse pendant la lecture sans l’interrompre.
  • Interruption possible à tout moment de la synthèse vocale par la touche CTRL avec conservation rigoureuse de la position de lecture, même après une sortie de veille de l’ordinateur.
  • Présence d’un dictionnaire vocal, permettant de corriger des erreurs de prononciation.
  • Pose de repères pour marquer un élément présent sur une fenêtre d’application, un texte ou une page web permettant d’y revenir à l’aide d’un raccourci clavier.
  • Possibilité d’étiqueter des éléments graphiques présent à l’écran.
  • Création de profil appelé « activité » associé à une application définie permettant de Personnaliser l’ensemble des paramètres vocaux ou braille.
  • VoiceOver étant intégré au système d’exploitation, les utilisateurs bénéficient immédiatement des nouvelles versions du système d’exploitation d’OSX ou des applications Apple déjà installées avec une prise en charge actualisée du lecteur d’écran.
  • VoiceOver permet d’accéder immédiatement aux applications respectant les API d’accessibilité disponibles dans le langage Cocoa d’Apple sans devoir réapprendre de nouvelles commandes.
  • Très bonne accessibilité des applications de base présentent sur les ordinateurs tels que TextEdit, Mail, Safari, iTunes, Calendrier, Contact… répondant à la plupart des besoins domestiques des utilisateurs.
  • Possibilité pour une personne déficiente visuelle d’effectuer une installation de son ordinateur, ou de réaliser des opérations de maintenance en toute autonomie.
  • Les plus aguerris en informatique pourront créer des scripts avec AppleScript, l’outil de OSX prenant en charge VoiceOver.

Navigation sur le web

  • Après le chargement d’une page web, possibilité d’obtenir une description de celle-ci grâce à la fonction « Résumé » qui liste les différents types d’éléments et leur nombre afin d’en évaluer la complexité.
  • Fonction « Navigation rapide » sur les pages web parmi les différents types d’éléments avec les quatre touches fléchées ou avec une seule touche du clavier.

Affichage braille

  • Compatibilité avec un grand nombre de modèle d’afficheurs braille, ainsi qu’une reconnaissance immédiate sans installation préalable des pilotes.
  • Redéfinition des affectations des touches de l’afficheur braille pour en modifier la fonction.
  • Relecture en braille des messages vocaux prononcés par le synthétiseur (fonction indispensable pour une personne non ou malentendante pratiquant le braille).
  • Possibilité de connecter plusieurs écrans braille en « mode miroir » fonctionnant simultanément, utile en particulier pour les classes scolaires.
  • Une des particularités de VoiceOver est la représentation du curseur de saisie placé entre deux caractères tel qu’il est affiché à l’écran, ainsi que sur l’afficheur braille par les points 7 et 8 clignotant à cheval sur deux cellules braille. Sa représentation en braille n’est par conséquent pas modifiable. Toutefois il est possible de désactiver cette représentation sur l’afficheur braille pour offrir un meilleur confort de lecture.
  • Les sites web suivants : CeciMac, Cecitek, et EdenCast proposent des articles ou des podcasts de prise en main de VoiceOver au format texte ou audio.
  • VoiceOver offre deux synthèses vocales par défaut, une en français et l’autre en anglais, auxquelles peuvent être ajoutés par téléchargement gratuit une cinquantaine de voix dans environ 25 langues.

Points faibles

En général

  • L’absence d’un réseau de distributeurs d’ordinateurs Apple adaptés oblige les utilisateurs à se débrouiller par eux-mêmes dans la prise en main de VoiceOver. Cependant les sites web CeciMac, CeciTek et Edencast apportent une aide précieuse.
  • L’enchaînement trop rapide des commandes VoiceOver rend certaines touches du clavier inopérantes.
  • L’aide contextuelle pourrait être améliorée en indiquant les commandes restreintes en fonction d’une position donnée et consultable à la demande par une commande clavier. Par exemple, dans une page web : pouvoir obtenir uniquement les commandes liées à la navigation web.
  • Lors de la lecture d’un texte plurilingue, pas de changement automatique de la langue de la synthèse vocale.

Traitement de texte

  • Pour des besoins plus poussés hormis TextEdit, l’utilisation du traitement de texte Pages de la suite bureautique iWorks avec VoiceOver demanderait à être optimisée pour la création de tableaux, le suivi des modifications dans un document collaboratif, le signalement des erreurs d’orthographe et l’indication du style courant au fil de la lecture. A noter que MicroSoft Word 2011 est inexploitable, et l’accessibilité d’OpenOffice version 3 est très insuffisante.

Tableur

  • Absence d'une commande permettant d'obtenir des informations sur la feuille de calcul telles que le nom et le n° de la feuille de calcul, la présence ou non d'un quadrillage, le nombre de cellules par type donnée ou saisie, les caractéristiques de bordure de cellule, les en-têtes et pieds de page, etc.
  • Dans les paramètres de verbosité possibilité d'activer certaines informations telles que la présence ou non de formule, le type de cellule champ de saisie, de case à cocher, etc. qui sont utiles lors de l'exploration d'une feuille de calcul.
  • L’absence d’une fonction permettant de filtrer des colonnes au choix dans un grand tableau peut rendre la consultation fastidieuse.

Navigation sur le web

  • Lorsqu’on revient à la page précédente, le focus de VoiceOver ne se place pas sur le lien correspondant, ce qui est peu pratique ; par exemple, lorsqu’on effectue des recherches avec Google, il est difficile de retrouver le lien sur la page qui a été précédemment cliqué.
  • A l’ouverture d’un site ou d’une page web, certains éléments présents à l’écran ne sont pas toujours repérés par VoiceOver nécessitant le redémarrage du lecteur d’écran pour retrouver l’intégrité du contenu. 

Affichage braille

  • Plutôt qu’un repérage en braille des erreurs d’orthographe sur la cellule d’état, inexploitable à l’usage, la localisation avec les points 7 et 8 sous le mot erroné au fil de la lecture serait plus efficace.
  • Les indications braille spécifiques pour les « objets » Mac OS X (menus mnu, boutons btn, lien hypertexte ln, ou lien visité lnv, etc.) faciliteraient leurs lectures sur l’afficheur braille.
  • Pour les personnes éprouvant des difficultés à utiliser le clavier standard, il serait bien de pouvoir émuler des raccourcis Mac OS sur un clavier braille tels que ouvrir un document « Commande+O », accéder au dossier des applications « Commande+Maj+A », …

Nos conclusions

Depuis 2005 Apple n’a pas cessé le développement de VoiceOver qui est désormais présent sur l’ensemble des produits de la marque.

Devenu un lecteur d’écran pleinement fonctionnelle, le choix d’un ordinateur Apple pourra convenir à une personne déficiente visuelle qui sera complètement autonome dans les diverses tâches de la vie quotidienne telles que la navigation web, la gestion de son courrier, la messagerie et les loisirs multimédia.

Concernant la navigation sur internet, des progrès significatifs ont été réalisés, mais du fait de certains boutons graphiques non reconnus, il est parfois impossible de finaliser certaines opérations en ligne ; notons également le retour à la page précédente très peu pratique à l’usage du fait d’une position du curseur VoiceOver qui n’est pas conservée.

L’utilisation du traitement de texte TextEdit peut convenir à la plupart des besoins, mais pour des fonctionnalités plus avancées des améliorations sur l’accessibilité de l’application Pages devront être apportées.

Quant à la consultation ou à la création de feuille de calcul, là aussi, il faudra améliorer l’accessibilité avec l’application Numbers.

En déployant VoiceOver sur la plupart de ses produits, Apple montre son intérêt en matière d’accessibilité et marque ainsi une avancée sur ses concurrents. En ouvrant la voie d’une nouvelle approche, dite « universelle », dans l’intégration des technologies d’assistance à destination de divers types de handicaps dès la conception d’un produit, il rend accessible les logiciels les plus populaires comme iTunes, Safari, Mail, TextEdit, Aperçu, Contact, Calendrier… tous étant préinstallés sur les ordinateurs de la marque.

Enfin nous saluons la prise en charge du braille intégral et abrégé dans plusieurs langues.
 

Outils et services


Voici quelques outils qui vous permettront de retrouver le CERTAM ailleurs que sur son site web. N'hésitez pas à vous y abonner et à interagir avec nous !

Ces outils sont également accessibles via vos téléphones mobiles pour profiter de nos services où que vous soyez !

D'autres contenus, souvent complémentaires, pourront vous y être proposés.

licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France. CERTAM by CERTAM - AVH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France.
Basé(e) sur une œuvre à www.certam-avh.com.