Retour d'expérience de Maurine, UX Designer, chef de projet stagiaire, sur la refonte du site du CERTAM

L'essentiel

Logo Tanaguru
  • Date de publication :
  • Mots-clés :
  • Description : Retour d'expérience sur la refonte du site du CERTAM par Maurine, UX designer stagiaire chef de projet

Présentation

Étudiante ingénieure à l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique à Bordeaux, j’ai intégré l’équipe Tanaguru en tant que qu’UX Designer et Chef de projet stagiaire entre les mois de Mai et Septembre 2020.  Le projet de refonte du site web du CERTAM a constitué le fil rouge de ce stage, ô combien enrichissant. Mon arrivée sur ce projet a été accueillie comme un « bonus », permettant d’approfondir la phase d’UX Design par rapport à ce qui avait été prévu dans le devis. Cet article est un retour d’expérience sur le projet, sur les méthodes de conception centrées utilisateurs mises en place et sur ce que m’a apporté ma collaboration avec une équipe client constituée de personnes non-voyantes.

Les autres acteurs

Aux côtés d’Élise Caudeville, Directrice de projet et UX Designer et de Frédéric Halna expert en accessibilité, j’ai pu apporter mes connaissance et savoir-faire enseignés à l’école sur la phase dite d’UX Design ou phase de Conception Centrée Utilisateur, consistant à recueillir et comprendre les besoins d’une part des clients en tant qu’administrateurs, mais également ceux des utilisateurs du site du CERTAM actuels et à venir. Cette phase d’analyse du besoin était d’autant plus primordiale que, du côté administrateurs comme du côté des utilisateurs, nous devions rendre le site web accessible aux personnes ayant une déficience visuelle.

La conception des personae

Durant cette première étape, la réalisation de personae s’est avéré pertinente afin de mieux cerner aux côtés du CERTAM, les utilisateurs actuels du site mais aussi et surtout les utilisateurs cibles, leurs spécificités, leurs besoins et attentes vis-à-vis du futur site. Un personae est une fiche d'identité fictives d'un ou plusieurs utilisateurs types présentant leurs caractéristiques et besoins spécifiques susceptibles d'orienter la conception du site. Cette méthode de conception centrée utilisateur s’avère particulièrement pertinente en début de projet afin de partager une vision commune des utilisateurs avec toutes les parties prenantes du projet : dans notre cas précis avec l’équipe du CERTAM mais également les intégrateurs, développeurs, directeur artistique.

Le maquettage

Il convient de garder à l’esprit ces personae tout au long de la conception du site et notamment durant la phase de maquettage. Dans le métier d’UX Designer, la réalisation de maquettes fonctionnelles permet de visualiser la structure de pages du site web ainsi que la navigation entre celles-ci. Ces maquettes ont une visée entièrement ergonomique et non esthétique, il s’agit de tester la facilité d’utilisation d’un site avant même son développement. Une fois terminées, elles servent de base de travail non seulement au directeur artistique pour réaliser des maquettes cette fois-ci graphiques ainsi qu’aux développeurs et intégrateurs qui implémentent le nouveau site.

Pourquoi recourir au maquettage ?

Dans le cadre de notre projet, le maquettage était primordial afin de prendre en compte les besoins des utilisateurs principalement déficients visuels dans la conception du site.  Plus spécifiquement, nous nous devions de respecter à un niveau de conformité maximal les critères d’accessibilité des contenus web définis dans la réglementation française en vigueur appelée Référentiel Général d'Amélioration de l'Accessibilité (RGAA 4). Ces règles d’accessibilité web reposent sur 4 principes fondamentaux : faire en sorte qu’un contenu web soit : 

  • Perceptible : cela implique que les éléments de contenu soient distinguables et adaptables par exemple
  • Utilisable notamment en prenant en compte l’accessibilité au clavier des fonctionnalités, en fournissant à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer et se situer dans le site. Ainsi, l’on retrouve sur le nouveau site du CERTAM un sommaire dans la quasi-totalité des pages, afin de faciliter la navigation de l’utilisateur.
  • Compréhensible c’est-à-dire rendre le contenu textuel lisible, faire en sorte que la navigation entre les pages soit prévisible, aider l’utilisateur à éviter les erreurs de saisie
  • Et enfin robuste c’est-à-dire compatible avec les technologies d’assistance et en accord avec les besoins des utilisateurs actuels et futurs. Notamment, l’un des enjeux de ce projet étaient de permettre à l’utilisateur de comparer plus aisément les produits similaires entre eux.  Pour cela, nous avons entièrement repensé le modèle de fiche, afin de répondre aux mieux aux besoins des visiteurs du site.

Le déroulement du maquettage

Ce travail de maquettage a nécessité un important et passionnant travail de réflexion autour de la hiérarchisation et de l’organisation des blocs d’informations sur les différentes pages, en collaboration avec l’équipe du CERTAM, eux-mêmes utilisateurs du site. Pour ce faire, nous avons réalisé trois ateliers de co-conception permettant de réfléchir collectivement aux besoins des utilisateurs et administrateurs sur chaque page du site. Tout l’enjeu de ces ateliers était de confronter les maquettes aux réalités d’utilisation. Un premier challenge que nous avons dû relever était de rendre accessibles ces maquettes… Et oui, les outils de maquettage actuels (tout comme les logiciels de présentation et logiciels tableurs) ne permettent pas de produire des livrables compatibles avec des lecteurs d’écrans tels que JAWS ou NVDA. Nous avons donc créé nous même les versions alternatives accessibles des pages maquettées. Un travail de longue haleine mais si bénéfique !

En effet, la collaboration avec notamment les membres non-voyants de l’équipe nous a été précieuse. Nous avons pu tester à leurs côtés la compatibilité de chaque page maquettée avec les lecteurs d’écrans qu’ils utilisent au quotidien.

Ce que j'ai appris

Proposer. Collaborer. Débattre. Conseiller. Écouter. Modifier. Itérer. S’accorder. Voici ce que j’ai appris au cours de ces ateliers riches en discussion et en idées, en compagnie d’une équipe bienveillante et investie. Je remercie Manuel, Pascal, Jean-Pierre, ainsi que l’équipe projet de Tanaguru composée d’Elise, Frédéric, Mathieu, Yohan et Christophe,  qui ont tous participé à rendre ce stage passionnant ! 

Maurine JOUAULT