Aperçus du CSUN 2011 par l’équipe du CERTAM

L'essentiel

CSUN 2011

Ancien site

  • Date de publication :
  • Mots-clés :
  • Description : Du 14 au 19 mars 2011 le CERTAM était présent pour la 26e édition du CSUN. Ce salon international, gigantesque « salon Autonomic » dédié au Handicap Visuel, s’est déroulé à San Diego (Etats-Unis). Les différents produits présentés par les exposants ainsi que les thèmes abordés lors des différentes conférences que nous avons suivis donnent un aperçu des nouvelles tendances du marché des aides techniques.  

Contenu de l'ancien site

Du 14 au 19 mars 2011 s’est tenu à San Diego – Etats-Unis - le 26e salon international connu sous le nom de CSUN (California State University, Northridge).

Toutes proportions gardées, le CSUN est une sorte de gigantesque « salon Autonomic » exclusivement consacré à la déficience visuelle où se retrouvent les plus importantes compagnies oeuvrant en faveur des personnes non ou malvoyantes.

Parallèlement à l’exposition sont organisées tout au long de ces journées des conférences animées généralement par des spécialistes de certaines technologies présentées sur les stands.

Dans ce document :

1. CSUN 2011 - Un aperçu des conférences

1.1 Blio
Intervenant : Forrest Dobbs (KNFB Reading Technology, http://www.knfbreader.com)

Blio est un logiciel gratuit de lecture de livre multimédia créé par KNFB Reading Technology. Il prend en charge les livres au format XPS ou ePub en permettant un affichage des pages telles que présentées sur l’ouvrage papier (idéal pour la lecture d’ouvrages illustrés comme les livres pour enfants, les livres de cuisines, etc.).

Parmi les principales fonctionnalités du logiciel, notons :

  • Le téléchargement direct des ouvrages à partir de l’application grâce à un partenariat avec le plus gros distributeur de livres numériques américain « Baker and Taylor » proposant des centaines de milliers de livres, gratuits ou payants en différentes langues dont le français ;
  • Un affichage en double page, page simple ou mosaïque de page ;
  • L’ajout de notes ;
  • Des liens vers des dictionnaires et autres ressources internet (Wikipedia).

Parmi les fonctionnalités d’accessibilité aux utilisateurs handicapés visuelles, citons :

  • L’augmentation importante de la taille d’affichage des caractères
  • La lecture du texte par une synthèse vocale avec mise en évidence du mot en cours de lecture (synchronisation texte/voix)
  • La compatibilité avec le lecteur d’écran JAWS (version 11 et 12 uniquement).

Blio serait préinstallé sur environ 65% des ordinateurs neufs vendus aux USA.

1.2 Accessibilité de l’Iphone 
Intervenants : Peter Cantisani et Mike May (Sendero Group, http://www.senderogroup.com)

Il s’agissait d’un tour d’horizon d’un ensemble d’applications iPhone accessibles avec Voice Over : Jeux auto-vocalisés, détecteur d’un billet de banque (dollars), applications GPS, etc.

Les USA compteraient environ 5000 utilisateurs déficients visuels de l’iPhone. Le succès s’expliquerait par la prise en main d’un outil non dédié commercialisé dans n’importe quelle boutique de téléphonie. Le frein à l’expansion de l’utilisation de ces terminaux réside dans un apprentissage plus long qu’à l’accoutumée.

1.3 Un lecteur d’écran LCD pour les déficients visuels
Intervenant : Ender Tekin (The Smith-Kettlewell Eye Research Institute, http://www.ski.org)

Une présentation théorique nous a été faite d’un démonstrateur pour la reconnaissance et la lecture audio des informations affichées sur les écrans LED ou LCD (électroménager, hi-fi, etc.).

De nombreux appareils électroniques nécessitent, pour pouvoir être utilisés, la lecture des informations affichées sur un écran LCD ou LED.

Contrairement aux textes imprimés, pour lesquels la lecture audio ou braille par un déficient visuel est rendue possible et performante par un logiciel de reconnaissance de caractères (OCR), la lecture des informations affichées sur écran LCD/LED pose plusieurs difficultés :

  • Un arrière plan constitué d’informations très diverses qui doivent être ignorées pour lire l’information pertinente.
  • Des problèmes de visibilité : les afficheurs LED utilisent un contraste élevé qui sature l’image tandis que les afficheurs LCD ont un contraste faible qui rend difficile l’identification du contenu.
  • La lisibilité des caractères situés en bordure d’afficheur est souvent dépendante de la position de la caméra qui effectue la prise de vue.

Le SKI propose un prototype expérimental de détection et de lecture des informations affichées sur écran LCD/LED fonctionnant en temps réel à partir d’une plateforme PC ou mobile.

La documentation de la solution KNFB Reader sur mobile Symbian précise une utilisation possible pour la lecture des écrans LED et LCD, mais à l’usage, les performances de cette solution pour la lecture des écrans LED/LCD restent faibles.

1.4 Entretien avec les représentants de Shinano Application sur les produits Plextalk (http://www.plextalk.com)

Nous nous sommes entretenus avec les techniciens de Plextalk à propos de la nouvelle version 5 du PTP1 qui comprend notamment : une extension des fonctionnalités WIFI avec la gestion des Podcasts et des Web Radio, la présence d’un soft PC (bientôt en français) pour la configuration du protocole WIFI et la gestion des contenus.

Le PTX avec sa nouvelle coque nous a aussi été présenté. Il est doté de la fonction DAISY On Line.

1.5 Nouveaux systèmes d’agrandissement
Intervenant : Fredrik Cornelius (LVI Low Vision International, http://www.lvi.se)

La société LVI présentait de nouvelles aides techniques proposées pour les personnes malvoyantes. En milieu scolaire ou professionnel, LVI propose le Magnilink Student, une loupe transportable connectable sur ordinateur via le port USB permettant une vision de près et de loin.

LVI annonce la sortie du logiciel d’agrandissement sous Mac, Magnilink iMax, équivalent sous environnement Apple des logiciels d’agrandissement existant sous Windows.
L’intégration du module GhostReader à iMax permet également la conversion de texte, PDF ou Doc, en fichier MP3.

Le logiciel “ Magnilink Read ” sous Windows est un OCR qui transforme l’ordinateur en machine à lire. Une caméra proposée par LVI peut être utilisée à la place d’un scanner à défilement. « Magnilink Reader » est compatible avec les lecteurs d’écran et logiciels d’agrandissement mais dispose aussi de sa propre vocalisation et de fonction Basse Vision. Prix : 495 $ pour le logiciel et environ 1200 $ pour la caméra.

Pour une utilisation à usage domestique, démonstration du Magnilink Vision, téléagrandisseur Monobloc au design moderne doté du label écologique « Green ». Afin de couvrir l’ensemble des besoins, l’appareil se décline en plusieurs versions : caméras haute résolution (HR) ou haute définition (HD), écran 18,5 ou 23 pouces ainsi que quatre types de panneau de commandes. La connexion PC est prévue par un boitier optionnel.

1.6 Sept solutions GPS accessibles, de l’iPhone au PC
Intervenants : Mike May (Sendero Group) et Mary Terlau (American Printing House, http://www.aph.org)

Au cours de cette conférence, il a été question des solutions GPS suivantes :

  • Sendero GPS » pour les produits BrailleNote ou VoiceNote de HumanWare ;
  • Sense Nav » pour Braille Sense ou Voice Sense de GW Micro fonctionnant avec Sendero GPS ;
  • StreetTalk VIP » pour le Pac Mate Omni de Freedom Scientific fonctionnant avec Sendero GPS ;
  • Mobile Geo » de Code Factory pour les Smartphones Windows fonctionnant avec Sendero GPS ;
  • Sendero LookAround » pour iPhone ;
  • Sendero Maps » pour PC ;
  • Trekker Breeze », le GPS dédié de HumanWare.

Des produits GPS commerciaux partiellement accessibles comme le Kapten, le TomTom, et Navigon ont aussi été évoqués.

Le contexte américain dans lequel sont utilisées ces diverses solutions n’est cependant pas toujours transposable à nos réalités européennes : certains produits GPS peuvent donner satisfaction dans les grandes villes américaines aux larges avenues, tandis que leur utilisation dans nos villes aux rues parfois étroites peut se révéler décevante.

1.7 Logiciels Open Source sous Android
Intervenant : Steve Jacobs (Ideal Group, http://ideal-group.org/sj131264)

Ideal Group développe des applications Android gratuites pour les utilisateurs aveugles ou malvoyants de Smartphone. Complémentaires aux applications officielles de Google du « Eyes-Free Project », Ideal Group propose 19 applications dont :

  • Ideal Magnifier » qui permet d’utiliser un Smartphone Android comme loupe électronique de poche ;
  • Ideal Web Access Pack » incluant « Ideal Web Reader » pour la navigation sur le Web. Note : La démo effectuée était probante pour les commandes de gestuelle sur l’écran tactile mais celle-ci n’a pas été réalisée sur une page html dynamique ;
  • Ideal Item Identifier » logiciel d’identification de produit par lecture du code barre.

Parmi les projets en cours : Utilisation du mobile Android pour les retraits d’argent sur distributeur automatique (préparation de la transaction sur le téléphone puis transfert vers le DAB par l’utilisation d’une puce RFID).

A noter également la promotion d’une petite télécommande bluetooth pour Android (flèches directionnelles et validation) pouvant faciliter l’utilisation de l’écran tactile.

1.8 Accès à la télévision, avenir, recommandations des utilisateurs de l’Union Européenne des Aveugles
Intervenant : Mike Townsend (Royal National Institute of Blind People, http://www.rnib.org.uk)

Mike Townsend souligne les opportunités offertes par la télévision numérique pour les personnes non et malvoyantes à travers certains projets, comme ceux menés par la RNIB et Ocean Blue Software. Une démonstration d’un boîtier TNT est réalisée. L’ensemble des opérations est vocalisé et donne la possibilité à une personne déficiente visuelle d’utiliser sa télévision de façon autonome.

1.9 Accès au livre numérique avec Bookshare
Intervenant : Kristina Cohen (Benetech/Bookshare, http://www.bookshare.org)

La bibliothèque numérique Bookshare compte 110 000 membres (dont 105 000 étudiants) et 86 000 ouvrages numériques.

Le logiciel gratuit de lecture de livres DAISY AMIS (voir sa fiche d’évaluation CERTAM sur : http://www.certam-avh.com/content/amis) est mis en avant.

La solution Read2Go (prochainement disponible sur l’App Store) est présentée ; elle permet aux utilisateurs de BookShare de lire leurs contenus préférés sur IOS (iPhone, iPad, iPod Touch…).

1.10 Utilisation des réseaux sociaux par les aveugles
Intervenant : Tony Olivero (National Federation of the Blind, http://www.nfb.org)

Une présentation de trois réseaux sociaux partiellement ou totalement accessibles aux personnes non-voyantes est effectuée :

  • Linked In : plutôt utilisé en milieu professionnel, permet de créer une communauté par type d’activité (par exemple des Designer travaillant sur un projet) ;
  • Twitter : réseau de conversation (par bloc de 140 caractères maximum) qualifié aussi de micro-bloging. La dernière version semble beaucoup plus accessible aux lecteurs d’écran. Deux alternatives existent : AccessibleTwitter et Qwitter qui fonctionne en tâche de fond. Twitter sur iPhone est particulièrement accessible Tavec weet List ;
  • FaceBook : l’interface Web n’est pas un exemple d’accessibilité. Le tchat peut être suivi correctement avec un lecteur d’écran en utilisant le logiciel de messagerie instantanée AIM (Aol Instant Messenger). Sur iPhone la lecture des news est possible mais toutes les autres actions ne sont pas accessibles par Voice Over. L’utilisation d’un client alternatif comme Facely HD est vivement recommandée.

1.11 Convertir des fichiers électroniques au format EPUB ou autres en livres DAISY accessibles
Intervenants : Liliana Acosta (Humanware, http://www.humanware.com), Mary Jo Barry (Don Johnston Incorporated, http://www.donjohnston.com), Jeff Bazer (Dolphin Computer Access, http://www.yourdolphin.com)

Le logiciel EasyConverter de Dolphin permet de convertir différents formats d’entrée vers le format Daisy (le format Epub ferait également partie des formats d’importation).

Pour la lecture des ouvrages Daisy ou NIMAS, Don Johnston présente le logiciel de lecture Read:OutLoud

Enfin Humanware réalise une démonstration du ClassMate Reader, appareil portable et autonome avec écran LCD, plutôt destiné aux personnes dyslexiques et/ou scolaires pour la lecture d’ouvrages aux formats Daisy, BookShare, etc.
La conférence se révèle être assez « décevante », la promesse d’un contexte plutôt « technique » n’étant que peu tenue…

1.12 Hélène, un système de gestion de bibliothèque numérique open source et conforme à DAISY
Intervenants : Dominique Burger, Alex Bernier (BrailleNet, www.braillenet.org/)

Créée par l’association BrailleNet, la bibliothèque numérique Hélène compte 80 organismes et 400 utilisateurs enregistrés. Environ 6000 ouvrages sont mis en téléchargement. De nombreux formats sont disponibles, dont PDTB2. Une compatibilité est prévue pour une lecture sur plusieurs appareils de lecture DAISY et sur les plages tactiles d’Eurobraille.

De plus, un générateur, à la volée, de livres audio en synthèse vocale vient de faire son apparition et permet aux utilisateurs de générer des livres audio DAISY écoutables sur n’importe quelle plateforme (sans restriction liée aux verrous numériques).

2. CSUN 2011 - Visite de l’exposition

Chez Independant Living, Aides à la vie journalière
www.independentliving.com

Nous avons surtout retenu :

  • Des cannes télescopiques
  • Med Center », un casier à pilules couplé à un système électronique d’alarme
  • Une loupe optique
  • Un petit appareil à commande vocale sous forme de porte clé pour l’enregistrement de message court : « Mémo Book ».

Chez Nippon Telesoft Co, ltd :
www.nippontelesoft.com

  • Un prototype d’une nouvelle version de la plage tactile « Seika 40 » aux formes plus arrondies incluant la connexion Bluetooth et des batteries internes. Prix de cette version 5 : environ 2000 $.
  • Le « Mini Seika »: c’est un petit bloc-note braille de 16 cellules, pesant 300 g, non encore abouti.
  • La plage tactile Seika 80.

Chez ABISEE :
www.abisee.com

Comme chez les autres fabricants, les machines à lire utilisant un scanner à défilement tendent à disparaitre au profit de système utilisant une caméra. ABISEE semble avoir été l’un des premiers à utiliser ce type de technologie. Deux produits principalement exposés :

  • « Eye-Pal Vision » : Système doté d’une base comprenant connectique, commande et support pour le document, le tout surmonté d’une caméra et relié à un écran LCD. La restitution s’effectue sur écran avec les fonctions courantes d’un téléagrandisseur et/ou par lecture du texte via une synthèse vocale. Pas d’appui nécessaire sur une touche pour la capture d’une nouvelle page, le système est doté d’une détection automatique des mouvements effectués sous la caméra. Une commande filaire est fournie afin de commander l’appareil et naviguer dans le document numérisé.
  • « Eye-Pal Solo » : Appareil aux fonctionnalités identiques au modèle précédent, mais sans option CCTV.

Chez VISION Aid International :
www.visionaid-international.com

« Read Easy » est un produit très similaire à l’ « Eye-Pal Vision ». Le produit est présenté sans écran mais la base comprend des sorties VGA et DVI pour connexion à un écran externe.

Chez AMBUTECH :
www.ambutech.com

Développées avec le Royal National Institue for the Blind (RNIB), ces lunettes « iGlasses » à ultra sons permettent une détection des obstacles grâce à des vibrations générées par les branches des lunettes. La localisation et la proximité de l’obstacle sont indiquées par la modulation du signal.

Chez American Thermoform :

Nous avons rencontré le PDG de la société Index ( http://www.indexbraille.com /). Les nouvelles embosseuses « Index Basic V4 » et « Everest V4 » nous ont été présentées. Le panneau de commande a été simplifié et l’alimentation est désormais réalisée par un bloc secteur externe. La nouvelle « Everest V4 » accepte le format A3 en impression cahier, intégrant ainsi la principale fonction du modèle 4X4 qui disparait du catalogue. La connexion WIFI n’est toujours pas envisagée sur ses embosseuses par Index.

Nous avons aussi assisté à une Démonstration de la nouvelle machine de production braille « Braille Box ». Sur le stand la machine nous a semblé de qualité et particulièrement silencieuse à l’usage. La qualité des points semble similaire à celle provenant des Basic ou Everest. Elle est donnée pour 800 pages à l’heure.

Chez En-Vision America :
www.envisionamerica.com

Produit vocal électronique : « Scriptalk Station » utilisant la technologie RFID pour permettre de donner le nom et la prescription d’un médicament lorsque la boîte de ce dernier est approchée de l’appareil. Ce procédé s’appuie d’ailleurs sur les pharmaciens qui semblent relayer l’initiative.

Chez Magni Sight :
www.magnisight.com

Sur ce stand nous avons vu deux produits :

  • Le « Journey », téléagrandisseur de bureau avec tablette de lecture mobile et caméra Haute résolution. Possibilité de séparer la partie Caméra et l’écran du reste de l’appareil (tablette et pied) pour faciliter le rangement ou le transport.
  • En nouveauté : le modèle « Explorer HD » avec caméra HD et écran 19 ou 22 pouces.

Chez ISSIST :
www.issist1.com

Était présenté le logiciel d’agrandissement iZoom version 3.2 en version CD ou sur clé USB. Ce logiciel, vendu en France par la société CECIAA, fera l’objet d’une fiche d’évaluation par le CERTAM.

Chez HIMS :
www.hims-inc.com

Directement présent aux États-Unis depuis cette année, le fabricant Coréen HIMS propose des blocs notes Braille ainsi que des lecteurs Daisy. La future version du bloc-notes de HIMS devrait proposer l’intégration d’un client Twitter ainsi que la lecture des fichiers pdf.

Nous avons pu voir le « Braille Sense 18 » (concurrent du Pronto de chez Baum), utilisant la même suite logicielle que le bloc-note « Braille Sense 32 ».

Étaient également exposés: le « Braille Sense 32 », le « Voice Sense », et les appareils de lecture DAISY « BookSense » et « BookSense DS ».

Dans les produits basse vision : les téléagrandisseurs de bureau LifeStyle et LifeStyle HD.

Chez Freedom Scientific :
www.freedomscientific.com

Étaient présentés : le Lecteur d’écran Jaws version 12 (non disponible en français pour le moment), la nouvelle plage tactile « Focus Blue » (intégrant un module bluetooth), le bloc-note « PacMate Omni », la loupe portable Ruby (voir sa fiche d’évaluation CERTAM sur http://www.certam-avh.com/content/ruby ) et l’Onyx.

Sur la nouvelle machine à lire « SARA camera Edition », comme pour les autres fabricants, l’utilisation d’un scanner à défilement est remplacée par une caméra de capture.

Chez IVONA :
www.ivona.com

Fabricant de synthèse vocale, la société polonaise IVONA propose deux voix françaises qui restent à évaluer.

Chez BAUM :
www.baum.de/cms

Le téléagrandisseur de bureau « Visio HD », de conception très simple et proposé à un prix très compétitif. Il existe en version 22 pouces et caméra HD. Le Bloc caméra est extractible pour faciliter un éventuel envoi en SAV.

Nous avons eu une discussion sur la compatibilité à venir du bloc-notes braille Pronto avec l’iPhone, bloc-notes qui reste, à ce jour, non compatible. L’abrégé braille français est lui aussi évoqué tant la qualité de ce dernier reste médiocre (consultez la fiche du Pronto sur http://www.certam-avh.com/content/pronto-18 .

La Machine à lire « POET-BE » est l’une des dernières vues au CSUN utilisant encore un scanner à défilement (vitre d’exposition allant jusqu’au bord du scanner pour un meilleur positionnement des livres reliés).

L’évaluation de la dernière version du lecteur d’écran COBRA en français est également abordée, BAUM devant y apporter quelques corrections.

Chez Tack-Tiles Braille Systems :
www.tack-tiles.com

Nous a été présenté un système ludique d’apprentissage du braille où chaque code est matérialisé sur un lego. Différents jeux (type casse-tête) sont réalisés sur cette base.

Chez Dancing Dots :
www.dancingdots.com/main/index.htm

Nous avons fait un point sur la traduction en français du logiciel de transcription musicale braille « GoodFeel », toujours en cours.

Chez Canon :
http://usa.canon.com/cusa/home

Un photocopieur dont l’utilisation est adapté à différent type de handicap (guidage vocal pour le handicap visuel). Plusieurs machines ont été spécialement adaptées, avec pour certaines la possibilité de donner des ordres vocalement.

Chez Perkins :
www.perkins.org

Était présentée la nouvelle machine à écrire braille du fabricant historique Perkins. Ce prototype présente l’avantage de combiner une machine mécanique à un procédé électrique permettant en principe d’utiliser le clavier de façon plus silencieuse et plus « souple ». La machine devrait être présentée, dans sa version finale, lors de l’exposition « SightCity ».

Chez Olympus :
www.olympusamerica.com/DM4Accessibility

Présentation du dictaphone Olympus DM-4, avec menus vocalisés et lecture des ouvrages au format Daisy. En réalité, il s’agit de la version américaine du DM5 (déjà commercialisé en France). Certaines parties semblent cependant n’être toujours pas vocalisées.

Chez Dolphin :
www.yourdolphin.com

Discussion sur la possibilité de convertir le format Epub en ouvrage Daisy par le logiciel « Easy Converter ». Réponse affirmative.

Chez Humanware :
www.humanware.com

Démonstration des téléagrandisseurs de bureau « SmartView Synergy ». La caméra du modèle SI permet une restitution d’image avec trois fois plus de pixels qu’une optique classique.

Chez Eurobraille :
www.eurobraille.fr

Présentation de la gamme Esys : plages tactiles de de 12 à 80 cellules. Cette ouvelle gamme est équipée d’un nouveau clavier de saisie et d’un stockage sur carte mémoire Micro-SD.

Produit EsyTouch : petit clavier USB doté de 13 touches et une molette rotative permettant d’enchainer des commandes clavier ou souris par simple appui sur une touche.

Chez Optelec :
www.optelec.com

Vue d’ensemble des loupes portables Optelec : FarView, Compact+ et Compact mini. Machine à lire « ClearReader+ » sur batterie (5 heures d’autonomie) avec caméra haute résolution, TTS pour la lecture du texte reconnu par l’OCR et sauvegarde des textes sur carte SD ou mémoire USB. Fonctions BV avec écran LCD connecté.

Chez Knfb Reading Technology :
www.knfbreader.com

La disparition progressive de téléphones mobiles Symbian dotés d’une optique compatible avec le logiciel de reconnaissance de caractère « Knfb Reader » devient problématique.

Le fabricant ne dévoile pas de projet de développement sur d’autres plateformes (iPhone, Android, …). Vous pouvez accéder à la fiche d’évaluation CERTAM de KNFBReader à l’adresse : http://www.certam-avh.com/content/knfbreader-mobile .

Mise en avant sur le stand du logiciel Blio, mentionné au début de ce document.

Chez GW Micro :
www.gwmicro.com

Vu les téléagrandisseurs Vocatex du fabricant KOBA. Sur l’un des modèles une fonction TTS est disponible ; il est vendu sous l’appellation Narratello par certains distributeurs.

La dernière version du lecteur d’écran « Window-Eyes » est toujours en cours de traduction, sa commercialisation est prévue dans trois ou quatre mois.

Chez Handy Tech :
www.handytech.de

Présentation de la dernière plage tactile « Active Braille 40 » dotée en particulier des caractéristiques suivantes :

  • Mode de détection du doigt pour passer automatiquement à la ligne braille suivante
  • Fonctions bloc-notes et agenda
  • Lecteur de carte SD
  • Bluetooth
  • Compatible lecteur d’écran PC, Mac et bientôt iPhone.

Les produits Braillino et BrailleWave sont compatibles iPhone, sauf les Braillino de l’ancienne génération sur lesquels le module Bluetooth doit être remplacé.

Les fiches d’évaluation du BrailleWave et du Braillino sont en ligne sur le site du CERTAM aux adresses suivantes :

Le nouveau bloc-notes Active Braille fera également l’objet d’une évaluation par notre Centre très prochainement.

Chez Nokia :
www.nokia.com

Présentation de la version 5 de « Mobile Speak » (non encore disponible en français) sur téléphone mobile tactile Nokia E7.

Par ailleurs nous obtenons l’information selon laquelle un accord de distribution a été conclu avec l’opérateur de téléphonie américain AT&T pour la solution Mobile Accessibility sous Android.

Chez Bones :
www.bones.ch

Présentation des lecteurs multifonctions Milestone 212 et 312, ainsi que des modules de détection de couleur « Fame » et du lecteur de codes-barre, deux options matérielles connectables sur le port USB du Milestone.

La fiche d’évaluation CERTAM du Milestone 312 peut être consultée ici : http://www.certam-avh.com/content/milestone-312 .

Chez Step Hear :
www.step-hear.com

Présentation de la seconde génération de Step-Hear, qui est une borne déclenchable par télécommande sur laquelle peuvent être enregistrés des messages sonores destinés à faciliter la navigation des personnes déficientes visuelles à l’intérieur de locaux (par exemple pour repérer une salle dans un bâtiment administratif).

Par ailleurs une solution pour l’adaptation des DAB aux USA est en cours de développement.

Chez Duxbury :
http://www.duxburysystems.com

Le célèbre logiciel de transcription braille « DBT WIN » version 11.1 était présenté. Cette nouvelle version permet notamment d’importer les fichiers Word et Excel 2007 et 2010 et de traiter correctement les tableaux.

Chez Clarity :
www.clarityusa.com

Démonstration du logiciel d’agrandissement WinZoom, disponible sur CD ou clé USB. Exposition du téléagrandisseur de bureau « ClarityDeskmate Duo » avec caméra mobile, vision de près et de loin et écran LCD (produit équivalent à l’ »Acrobat LCD » d’Enhanced Vision), ainsi que du produit transportable ClarityLynx.

Chez LVI :
www.lvi.se

Ce fabricant de produits basse vision et vocaux présentait le téléagrandisseur « Magnilink Vision », de même que le Logiciel de reconnaissance de caractères « Magnilink Go ».

Chez Sendero :
www.senderogroup.com

Sendero est un spécialiste de la géolocalisation à destination du public handicapé visuel. La solution proposée par Sendero est intégrée sur différents appareils majoritairement dédiés (bloc-notes BrailleSense, Apex…), ou sur téléphones mobiles (Mobile Geo pour Windows Mobile, Where am I pour iPhone).

Chez Enhanced Vision :
www.enhancedvision.com

Les produits basse vision de ce fabricant sont distribués en France par ETEX. Le téléagrandisseur « Amigo » a déjà fait l’objet d’une fiche d‘évaluation publiée par le CERTAM (voir sur http://www.certam-avh.com/content/amigo ).

Était aussi exposée la nouvelle loupe électronique connectable PC « Transformer » (en cours d’évaluation par le CERTAM).

Chez Reinecker :
www.reineckerreha.com

Mezzo est une loupe électronique de bureau facilement transportable (pliable avec sac de transport fourni) dotée d’un écran de 13,3 pouces et d’une optique HD. En option, une tablette de lecture mobile et une batterie pour une autonomie de 2 à 5 heures peuvent être fournis.
Une nouvelle loupe portable MiniMax est aussi présentée.

Ces produits sont distribués en France par la société Visiole ( www.visiole.fr/ ).

Chez AiSquared :
www.aisquared.com

Étaient présentés au CSUN :

Chez Serotek Corporation :
www.serotek.com

Service Web Access en ligne partiellement en français, à destination des nord-américains : beaucoup de jeux adaptés, ainsi que du matériel en tous genres.

Chez Aumed :
www.aumed.cn

Nouveaux produits basse vision :

  • « Aumax-S », loupe électronique connectable PC ou directement sur écran VGA. C’est une solution portable et autonome dotée d’une caméra orientable pour une vision de près ou de loin. Comme le transformer d’Enhanced Vision, L’ « Aumax-S » est orienté vers un usage scolaire ou professionnel.
  • Loupes électroniques « Eye-Q » et « Eye-C » (déjà évaluées par le CERTAM, voir fiche sur http://www.certam-avh.com/content/eye-c ).
  • Loupe « Aumax-VGA », produit concurrent très similaire à l’Acrobat LCD d’Enhanced Vision.

En conclusion

Le CSUN est l’occasion de nombreuses rencontres intéressantes et instructives, ainsi qu’un lieu d’exposition riche en matériels et logiciels divers pouvant faciliter la vie des personnes non ou malvoyantes.

Au CSUN 2011 nous n’avons pas fait de découvertes « révolutionnaires », mais nous avons observé une multitude d’évolutions de produits, ainsi que des tendances commerciales, en particulier la reprise d’une partie du marché par des acteurs asiatiques.