L’afficheur braille Seika Trans Braille 40 de Nippon Telesoft

L'essentiel

Ancien site

  • Date de publication :
  • Mots-clés :
  • Version actuelle : 3.3
  • Prix TTC : 1995 €
  • Description : Très simple d’utilisation, compacte et légère, la plage tactile Seika 40 de 40 cellules est destinée à afficher en braille le contenu de l’écran d’un ordinateur auquel elle est connectée en USB. Elle ne dispose pas de clavier de saisie. Dans sa catégorie, c’est l’afficheur braille de loin le plus économique, bien adapté aux besoins des particuliers.

Présentation

SEIKA 40 est un appareil destiné aux personnes déficientes visuelles utilisant le braille.

Il s’agit d’une plage tactile de 40 cellules conçue pour être connectée à un ordinateur afin d’afficher en braille le contenu de l’écran.

La connexion s’établit par liaison USB.

Un logiciel de lecture d’écran (JAWS, Window-Eyes, Hal/Supernova, Virgo…, à acquérir séparément) est nécessaire pour l’interfaçage entre le terminal braille et la machine. Un pilote spécifique est fourni sur CD pour que SEIKA fonctionne sur le port USB. Avec le lecteur d'écran JAWS (de Freedom Scientific), il faut sélectionner "PowerBraille 40" dans la liste des afficheurs braille.

Remarque : notre évaluation a été réalisée exclusivement avec le logiciel de revue d’écran JAWS ; mais le fonctionnement est similaire avec les systèmes concurrents.

L’utilisateur peut se relire à mesure de sa frappe sur le clavier standard de l’ordinateur grâce à la plage tactile. Il peut naviguer dans l’écran ou dans un document à l’aide des touches de déplacement configurées par le logiciel de lecture d’écran.

Description

L’afficheur se place en général devant le clavier de l’ordinateur pour un meilleur confort de lecture.  

SEIKA 40 comprend :

- une plage tactile de 40 cellules piézoélectriques pour un affichage en braille de 40 caractères, 
- 40 contacteurs, nommés « curseurs routine », situés à l’arrière des cellules, permettant l’acheminement du curseur jusqu’à une position déterminée par l’utilisateur par un clic au niveau d’une des cellules,

- 6 touches de fonction (nommées dans le manuel d’utilisation K1 à K8) pour l’exécution de commandes destinées au logiciel de lecture d’écran ou la navigation dans l’écran,

- des repères braille placés devant la plage tactile toutes les cinq cellules.   

Les touches de fonction se répartissent comme suit :

- sur la face supérieure, de part et d’autre de la plage tactile des 40 cellules, deux boutons de forme circulaire servant à avancer (bouton de droite) et à reculer (bouton de gauche) dans la lecture de texte ;

- sur la face avant, quatre touches rectangulaires situées sous les deux pouces, celles de gauche et de droite ayant deux fonctions suivant que la pression est exercée sur leur partie gauche ou sur leur partie droite, celles du centre, plus petites, n’ayant qu’une fonction (c’est pourquoi la documentation mentionne huit touches).   

Fiche technique

Caractéristiques générales

Nom de la source : Association Valentin Haüy / CERTAM

Nom commercial du produit : SEIKA TRANS BRAILLE 40

Fabricant : TELESOFT Co. Ltd. (Japon) ( www.telesoft.co.jp )

Catégorie : afficheur braille, plage braille

Version logiciel : 3.3

Date de sortie : novembre 2008

Prix catalogue (prix indicatif TTC, sans les options) : 1995 €

Importateurs ou distributeurs : Accessolutions ( http://www.accessolutions.fr )

Date de mise à jour de la présente fiche : 04/06/2009

Garantie : 1 an

Dimensions (L*P*H) : 33 x 9 x 2 cm

Poids : 600 g

Alimentation : par câble USB connecté à l’ordinateur

  • Batterie interne : non

Mise en veille : oui

Émission de signaux sonores en fonctionnement : non

  • Modification de l’attribution des touches : oui

Spécifications Braille et LCD

Afficheur braille : oui

  • Nombre de cellules : 40
  • Type de cellules : piézoé-lectriques
  • Fabricant :
  • Commande de désactivation de l’affichage braille : non
  • Fonction de lecture automatique : oui
  • Réglage de la vitesse de lecture automatique : oui

Afficheur LCD : non

Type de clavier

Clavier braille : non

  • Nombre de touches : -
  • Fonctions supplémentaires d’accessibilité : non

Touches de fonction : oui

  • Nombre : 6

Joystick : non

Routines curseur : oui

  • Nombre : 40
  • Position : à l’arrière des cellules

Clavier Azerty : non

Pavé numérique : non

Spécifications de Synthèse vocale

Présence d’un synthétiseur vocal : non

 Mémoire interne et mémoires de masse

Capacité mémoire interne : néant

Extension mémoire en option : non

Lecteur compact flash : non

Lecteur SD card : non

Lecteur mini SD : non

Clé USB : non

Connectique

Port série : non

Port parallèle : non

USB : oui

PS2 : non

Slot PCMCIA : non

Bluetooth : non

WI-FI : non

3G : non

Connecteur vidéo : non

Connecteur RJ11 (pour réseau téléphonique) : non

Connecteur RJ45 (pour réseau Ethernet) : non

Gestion d’une imprimante noire : non

Gestion d’une imprimante braille : non

Applications internes

Aucune application interne

Accessoires fournis

Sacoche de transport : oui

  • Bandoulière ajustable : non

Manuel d’utilisation électronique : oui (en anglais)

Manuel d’utilisation imprimé « en noir » : non

Manuel d’utilisation ou guide de référence rapide en braille : non

Manuel d’utilisation audio : non

Remarques

Avant d’installer le lecteur d’écran Jaws ou de sélectionner « Ajouter un afficheur » si Jaws a été préalablement installé, il est nécessaire d’installer un pilote (fourni par le distributeur) pour la conversion USB/Série.

Points forts

  • Prix particulièrement bas en comparaison avec les modèles d’afficheurs braille actuellement présents sur le marché.
  • Appareil compact et léger.
  • Simplicité d’utilisation due au faible nombre de touches.
  • Alimentation directe depuis l’ordinateur via la connexion USB (pas de chargeur à transporter lors de déplacements éventuels).
  • Grâce à sa faible profondeur, l’appareil se place aisément devant un clavier d’ordinateur ou un PC portable.
  • Fonction de lecture automatique de texte, avec possibilité de régler la vitesse de lecture.
  • Sacoche de transport fournie.

Points faibles

  • Manuel d’utilisation en anglais et disponible uniquement dans un format électronique.
  • Nous n’avons pas apprécié le fait que deux des touches de la face avant possèdent chacune deux fonctions suivant que l’on appuie sur leur partie gauche ou leur partie droite ; cela rend encore plus difficile la mémorisation des commandes du logiciel de lecture d’écran nécessitant l’usage simultané de plusieurs touches.
  • Les boutons ronds de part et d’autre de la plage tactile ont été affectés aux commandes de déplacement vers l’avant et l’arrière ; ce sont donc les commandes les plus utilisées ; or, ils nous ont paru durs à enfoncer, d’autant que ce sont les auriculaires droit et gauche (donc les doigts les plus faibles) qui sont censés les actionner.
  • Certains testeurs ont été gênés par un effet ressenti par eux comme désagréable rendu par la plage tactile une fois les points braille au repos.
  • Pas de clavier de saisie
  • La périodicité de mise en veille est fixée à 3 minutes ; elle devrait pouvoir être réglée et même désactivée, notamment dans le cas où l’afficheur est connecté à un ordinateur fixe.
  • Lorsque SEIKA est connecté à un ordinateur portable, il est recommandé de brancher le PC au secteur pour que l'alimentation électrique de l'afficheur par la prise USB soit suffisante.
  • Le manuel d'utilisation recommande de ne pas placer l'appareil à proximité d'un téléviseur, d'un récepteur radio, de haut-parleurs ou de tout autre appareil émettant une source magnétique ou des ondes radio.

Nos conclusions

SEIKA 40 est un afficheur compact, léger, aisément transportable.

Il est un complément idéal à un ordinateur fixe ou portable équipé d’un lecteur d’écran type Jaws.

Certes, il est dépourvu de clavier de saisie, de fonctions internes, de mémoire ROM ou flash, de batterie, de connexion Bluetooth, mais il remplit correctement son rôle d’afficheur braille.

Il nous est impossible de juger de la robustesse de l’appareil dans le temps, mais son prix fait du Seika 40 le modèle d’afficheur braille le moins cher de sa catégorie pour un usage tout à fait satisfaisant en tant que terminal d’ordinateur.